CFP 2018: Dynamique des héritages

Appel à communications

Montpellier, 18-19 octobre 2018

 

Colloque annuel des jeunes chercheurs de la Société Française d’Étude du XVIIIe siècle (SFEDS), de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles (SÉAA XVII-XVIII), et de la Société d’étude du XVIIe siècle.

Organisation 2018 : Institut de Recherche sur la Renaissance, l’âge Classique et les Lumières (UMR 5186 du CNRS, Université Paul-Valéry Montpellier 3)

Loin d’être une donnée figée dont les individus et les groupes hériteraient, un legs qu’il faudrait conserver en l’état, le passé constitue pour chaque époque un enjeu majeur. Comme le montrent les études récentes sur les écritures de l’histoire et la mise en valeur des patrimoines, les héritages culturels répondent à des dynamiques complexes.

Ce colloque permettra tout d’abord d’interroger la façon dont les œuvres et les pratiques du passé ont été perçues jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, chaque époque réinventant ses origines et son identité. On s’intéressera aussi aux représentations des XVIIe et XVIIIe siècles jusqu’à aujourd’hui, y compris dans l’éducation et les médias. Enfin, ces rencontres, destinées prioritairement aux jeunes chercheurs mais ouvertes à tous, seront l’occasion de poser une série de questions théoriques concernant les représentations du passé et leurs fonctions religieuses, sociales, artistiques, etc.

Les communications pourront notamment porter sur les aspects suivants :

– Les héritages culturels dans la littérature et dans les arts de l’âge classique et des Lumières : écrire le passé à l’âge classique, le rôle des modèles, inventer à partir du passé,…

– La réception des XVIIe et XVIIIe siècles dans la littérature, les arts et les médias ; enseigner la littérature et les arts de l’âge classique aujourd’hui ;…

– De manière plus générale, on pourra s’interroger sur la notion d’héritage culturel, l’intérêt et les limites du concept d’actualisation, les héritages et la cohésion sociale, les héritages et les conflits,…

Les propositions, en français ou en anglais, comprenant un résumé d’environ 250 mots et un bref CV, devront parvenir aux organisateurs au plus tard le 1er avril 2018, à l’adresse suivante :

jeuneschercheurs.ircl@univ-montp3.fr

Les repas de midi et le dîner du colloque seront pris en charge.

Les participants sont invités à se rapprocher de leur laboratoire de rattachement et de leur école doctorale pour le financement du transport et de l’hébergement.

Comité d’organisation :

Luc Borot (Pr civilisation britannique XVIIe siècle)

Linda Gil (maître de conférences en Littérature et histoire des idées XVIIIe siècle)

Florence March (Pr Théâtre britannique XVIe-XVIIe siècles)

Stéphanie Roza (chargée de recherche CNRS en Littérature et histoire des idées XVIIIe siècle)

Franck Salaün (Pr Littérature française XVIIIe siècle)

Jean-Pierre Schandeler (chargée de recherche CNRS en Littérature et histoire des idées XVIIIe siècle)

4 doctorants de l’IRCL