CFP Jeunes chercheurs: Le concert des nations: transferts culturels et transferts génériques (1648-1815)

« Le concert des nations » : transferts culturels

et transferts génériques (1648-1815)

Vendredi 23 septembre 2016, 9h-18h, Université de Nantes

 CFP Colloque Jeunes Chercheurs (Nantes 2016) Ce colloque Jeunes Chercheurs de la Société Française d’Étude du XVIIIe siècle (SFEDS) et de la Société d’Etudes Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles (SEAA XVII-XVIII) est organisé en collaboration avec le Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité (CRINI) et le laboratoire l’Antique, le Moderne (L’AMO) de l’Université de Nantes.

Des traités de Westphalie (1648), qui mirent fin à la Guerre de Trente ans et fondèrent un nouvel ordre européen, au Congrès de Vienne (1815), qui réorganisa l’Europe après la chute de Napoléon, les relations internationales furent le sujet d’innombrables interrogations politiques. Sous le nom de « concert des nations », expression désignant depuis un siècle les relations internationales qui ne sont pas fondées sur le recours à la force, c’est le versant artistique, littéraire et historique de ces mutations que nous voudrions examiner dans ce colloque ouvert à tous dont les communicants seront en priorité les jeunes chercheurs.

Les communications (20 mn) seront consacrées aux quatre thèmes suivants :

1) les enjeux des traductions et adaptations (voir le cas d’Aphra Behn ; après sa mort sa nouvelle Oroonoko 1688 a été transposée au théâtre par Thomas Southerne, puis traduite en français par La Place en 1745 sans souci de fidélité),

2) les formes de circulation des idées (philosophie, politique, historiographie etc.),

3) l’influence des transferts dans les arts, comme les danses venues, croit-on, d’Espagne (chaconne), d’Italie (courante) d’Irlande (gigue) qui se répandent en se modifiant dans les cours et les villes européennes,

4) l’« humanisme numérique » : en quoi les  outils numériques (bases de données, corpus, big data, transcriptions collaboratives etc.) permettent-ils une nouvelle approche des transferts culturels?

Les propositions sont à envoyer à Pierre Carboni (pierre.carboni@univ-nantes.fr) et Françoise Rubellin (francoise.rubellin@univ-nantes.fr). Merci d’indiquer dans l’objet du message : « proposition concert des nations ». Décrire en 5 à 10 lignes le sujet envisagé et joindre un court CV (une page maximum).

23 mai 2016 : date limite de soumission des propositions.

15 juin 2016 : notification aux auteurs des propositions.

Les frais de déplacement seront à la charge des communicants (qui sont invités à solliciter l’aide de leur laboratoire), sauf cas spéciaux qui nous seront signalés. Seront pris en charge les pauses-café, le repas de midi, et si besoin le logement.

Comité organisateur : Pierre Carboni, professeur de littérature anglaise (CRINI, Université de Nantes), Françoise Rubellin, professeur de littérature française (L’AMO – CETHEFI, Université de Nantes), Yann Lignereux, professeur d’histoire (CRHIA, Université de Nantes).