La diffusion de l’écrit / Spreading the Written Word

Revue de la Société d'études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, Hors-série n°2 (2010)
La Diffusion de l’écrit / Spreading the Written Word

Hors série n°2 publié en 2010

ISSN 0291 – 3798
ISBN : 978-29536021-0-4

30€

Anne Bandry-Scubbi & Jean-Jacques Chardin Présentation

Suzy Halimi La censure en Angleterre au XVIIIe siècle

Marie-Céline Daniel L’affaire Stubbs (1579)

Laurent Curelly The Story of the Surrey Diggers as Told by Contemporary Newsbooks

Sämi Ludwig Puritan Writing and American Interiority

Françoise Deconinck-Brossard Amazing Grace, How Sweet the Hymn

Céline Borello Profane Writings as Vehicles of Faith: The Evangelization of the South Seas

David Humphrey The Curious Nature of Goldsmithing Manuals

Alain Kerhervé Diffusion du modèle épistolaire

Daniel Toudic La Chanson de colportage anglaise

Rémi Vuillemin Naissance et vie éditoriale du recueil de sonnets amoureux anglais

Amélie Junqua Destruction and Survival of the Written Word in Addison’s Periodical Prose

Nathalie Collé-Bak The Circulation of The Pilgrim’s Progress via its Illustrations

W.G. Day The Dissemination of Tristram Shandy

Brigitte Friant-Kessler The Art of Cursing : the Circulation of Shandean Fragments

Marie Couton La bonne parole selon John Lily

Geoffrey Gray Matrimony Advertisements in The Times

Balz Engler Hamlet in the Closet

 

Pour acheter le numéro ( 20€ + 4€ de frais de port ) contacter: tresorerie [at] 1718.fr

Les statuts de la société

La Société d’Etudes Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles est une association loi de 1901.

 

STATUTS

Article 1.
Il est fondé une association régie par la loi du 1er juillet 1901 ayant pour titre
Société d’Études anglo-américaines des dix-septième et dix-huitième siècles.

Article 2.
Cette association a pour but de promouvoir en France les études relatives au
monde anglo-américain des dix-septième et dix-huitième siècles, notamment au
moyen d’un colloque annuel, d’une Revue et de diverses manifestations
scientifiques.

Article 3.
Le siège social est fixé à Paris, 5 rue de l’Ecole de Médecine, 6ème. Il pourra
être transféré par simple décision du Conseil d’administration.

Article 4.
Font partie de l’association tous ceux qui en font la demande et qui acquittent
une cotisation annuelle, dont le montant est fixé par l’Assemblée générale. Sur
proposition du Conseil, l’Assemblée peut élire des membres d’honneur.

Article 5.
Le Conseil d’administration est composé de membres élus et de membres de
droit. Sont membres élus:
– le Président
– trois Vice-Présidents
– le Secrétaire général et éventuellement un secrétaire adjoint
– le Trésorier
– le Rédacteur en chef de la Revue
– le Responsable des recensions dans la Revue
– le Webmestre

Les membres élus le sont par l’Assemblée générale. Le mandat des membres
élus est de trois ans. Le nombre de mandats consécutifs que peuvent exercer les
membres du Conseil d’administration est limité à trois.

Sont membres de droit: les membres fondateurs et les anciens Présidents.

Article 6.
Le Rédacteur en chef de la Revue soumet à l’approbation du Conseil le choix des
rédacteurs adjoints. Ce choix est entériné par l’Assemblée générale.

Article 7.
Le Conseil d’administration se réunit au moins une fois dans l’année, entre deux
Assemblées générales, dont il prépare les travaux. Il peut aussi se réunir à la
demande de son Président ou d’un tiers au moins de ses membres. Les décisions
sont prises à la majorité des suffrages exprimés par les membres présents et
représentés.

Article 8.
L’Assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l’association.
Elle se réunit une fois par an. Quinze jours au moins avant la date fixée les
membres sont convoqués par le secrétaire. L’ordre du jour est indiqué sur les
convocations. L’assemblée est maîtresse de son ordre du jour. Le Conseil
d’administration rend compte de son activité et de sa gestion. L’assemblée peut
délibérer valablement si le quorum (un quart des membres à jour de leur
cotisation) est atteint; si le quorum n’est pas atteint, le Président peut
reconvoquer sur le champ une nouvelle réunion, et les décisions peuvent alors
être prises à la majorité des membres présents et représentés. Les membres
absents peuvent se faire représenter en donnant un pouvoir; nul ne peut détenir
plus de trois pouvoirs. Lors de l’Assemblée générale, il est procédé le cas
échéant au remplacement des membres du Conseil sortants.

Article 9.
A la demande du Président, ou du Conseil d’administration, ou d’un quart au
moins des membres de l’association, une assemblée générale extraordinaire est
convoquée selon les mêmes modalités.

Article 10.
En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres
présents à l’assemblée générale, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par
celle-ci et l’actif, s’il y en a, est dévolu conformément à la loi du 1er juillet 1901.

Article 11.
La révision des statuts peut être demandée par le Conseil d’administration ou par
un tiers au moins des membres de l’association. Elle doit être votée à la majorité
des deux tiers des suffrages exprimés par l’assemblée générale.

 

 

Adhérer

Vous souhaitez adhérer à la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles?
Rien de plus simple! Il suffit de télécharger, d’imprimer le Bulletin d’adhésion

et de le retourner au trésorier:

Samuel Cuisinier-Delorme
Résidence L’Orée du Parc
17 rue Victor Basch
63000 Clermont-Ferrand

accompagné d’un chèque de 35 € à l’ordre de: « Société d’Etudes Anglo-Américaines des 17e et 18e siècles » (cotisation pour l’année civile).

Les étudiants et doctorants bénéficient du tarif préférentiel de 15€.

Pour les renouvellements d’adhésion, veuillez envoyer votre chèque au trésorier également.

Merci également de signaler tout changement de coordonnées, postales ou électroniques, au secrétaire :

Pierre Degott

30 rue Clovis

57000 Metz

ou par courriel à: secretariat@1718.fr

Couples réels et métaphoriques (2009, Paris 3)

Les communications de la première Journée Jeunes chercheurs, organisée conjointement par la SFEDS et la SEAA XVII/XVIII en 2009 à Paris 3 (Couples réels / couples métaphoriques, éditeurs scientifiques Isabelle Bour et Catriona Seth), sont accessibles ci-dessous en format PDF:

 

Isabelle Bour et Catriona Seth – Présentation

Laure Bazire – Un couple médecin/patient au XVIIIe siècle : Louise d’Épinay et Théodore Tronchin

Philippe Corno – Imaginaire politique du couple conjugal dans le théâtre de la Révolution française : Métaphores de l’union et de la désunion

Myriam-Isabelle Ducrocq – « Loin des eaux profondes où s’ébat le Léviathan » : Harrington, opposant républicain de Hobbes

Maud Gallet – Britannique ou Américain ? La double identité de deux voyageurs américains en Grande-Bretagne pendant la Révolution américaine

Amélie Golven – Avec ou sans l’Etat ? : le combat de William Godwin (1756-1836) pour l’éducation

Aleksandra Kowalska – La dichotomie vierge / femme insatiable dans certains romans féminins anglais de la fin du XVIIe et du XVIIIe siècles

Flora Mele – Le couple Favart : Un exemple d’union artistique et sentimentale au XVIIIe siècle

Piero Schiavo – Les couples Démocrite-Héraclite et Démocrite-Hippocrate à l’âge moderne entre histoire et légende

Colloque 2012

Vous pouvez télécharger le Programme du colloque 2012 en fichier PDF.

La représentation de la France et des Français dans le monde anglo-américain des XVIIe et XVIIIe siècles
Affiche du Colloque 2012

Vendredi 20 janvier 2012

Matinée : Politique, histoire des idées

Séance 1 : L’influence de la France et des Français dans l’évolution des idées

Président: Alain Morvan

  • Pierre Besses (Université Toulouse – Le Mirail) : « Newton critique de Descartes : 1663-1690. Relecture latourienne d’une guerre des deux physiques modernes »
  • Marie-Jeanne Rossignol (Université Paris-Diderot – Paris 7) : « Benjamin Franklin Bache et l’abolition de l’esclavage par la France, 1794-1796 »

Séance 2 : La perception de la France et des Français dans l’évolution de la politique

Président: Jacques Carré

  • Lawrence Aje (Université de Versailles – St Quentin en Yvelines) : « L’embrasement de Charleston à l’heure de la Révolution française et de Saint-Domingue, 1789 -1804 »
  • Laurent Cur elly (Université de Haute Alsace – Mulhouse) : « ‘The French, those Monkeys of Mankind’: France and the French as seen by the Commonwealth and Protectorate newsbook Mercurius Politicus »
  • Allen Reddick (Université de Zurich) : « The Insidious French Abroad: Thomas Hollis’s Alarms in the New World and the Old »

 

Vendredi 20 janvier 2012

Après-midi

Présidente: Suzy Halimi

  • Conférence de Claude Rawson: « War and the Epic Mania in England and France: Milton, Boileau and Mock-Heroic »
  • Assemblée générale

Samedi 21 janvier 2012

Matinée : La France et les Français perçus par les voyageurs (correspondances, récits de voyages)

Président: Jean Viviès

  • Natalia Neverova (Université de Limoges) : « La France du début du XVIIe siècle vue par un ambassadeur anglais : la correspondance de Thomas Edmondes »
  • Anne-Claire Faucquez (Université Paris 8 ) : « Réfugiés huguenots ou ennemis papistes : la représentation des Français dans la colonie de New York au XVIIe siècle »
  • Maud Guillon (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : « Entre gallophobie et gallomanie : la perception de la France chez les marchands américains en voyage, 1776-1815 »
  • Gérard Hughes (Université de Provence – Aix-Marseille 1) : « Gouverneur Morris, ou les ambiguïtés de l’universalisme révolutionnaire »

Après-midi : La représentation de la France et des Français dans les arts et la littérature

Présidente: Anne Bandry

  • Claire Labarbe (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : « La France et les Français dans les ‘livres de caractères’ anglais au XVIIème siècle : du caractère-type au stéréotype »
  • Cristina Paravano (Università degli Studi di Milano) : « The Representation of France and the French in the Theatre of Richard Brome »
  • Pierre Degott (Université Paul Verlaine – Metz) : « Enthousiasme, méfiance ou rejet ? L’influence de la Révolution française sur le répertoire lyrique de la scène britannique »
  • Aleksandra Kowalska (Université Charles de Gaulle – Lille III) : « La représentation de la morale, des sentiments et de la sexualité des Français dans les romans féminins britanniques du long XVIIIe siècle »

 

 

Prix de thèse 2009

La SEAA XVII-XVIII décerne un prix de master les années paires, et un prix de thèse les années impaires.

 

Le prix de Thèse 2009 est revenu à:

Claire Gallien (Université Paris Sorbonne – Paris IV)

pour sa thèse intitulée

« Connaître et imaginer l’Orient dans la littérature anglaise du XVIIIe siècle » réalisée sous la direction de M. le Professeur Alexis Tadié.